Soins anti-âge : on commence quand ?

À mesure que la peau mûrit, on doit la protéger autant que possible contre les effets nocifs de l’environnement. En effet, la peau subit des agressions qui accélèrent son vieillissement. Entre outre, les rayons ultraviolets, le tabagisme et l’alimentation, la diminution de la production de collagène après 21 ans et le taux de renouvellement des cellules cutanées qui ralentit jusqu’à 1/3 avec l’âge. Tous ces facteurs font qu’il est nécessaire de débuter les soins anti-âges au plus tôt.

Soin anti-âge préventif

Il existe trois tranches d’âge dans l’adoption de soins anti-âge. La première tranche d’âge est de 15 à 25 ans. Dans cette tranche d’âge, les soins anti-âges ont une fonction préventive. Il s’agit ici de protéger la peau des effets des ultraviolets du soleil. Les ultraviolets produits par le soleil accélèrent le vieillissement de la peau et ont des effets indésirables sur le grain de peau. Pour ce faire, il est conseillé d’utiliser très tôt la protection solaire à porter tous les jours et à tout temps.

Soin anti-âge défensif

La seconde tranche d’âge est de 25 à 35 ans. Il faut savoir que lorsque la peau est jeune, elle contient et produit des vitamines et des minéraux antioxydants. Ces substances actives aident votre corps à se défendre contre les facteurs de stress internes et externes et à se reconstruire et guérir rapidement. En vieillissant, votre corps subit de plus en plus de facteurs de stress. Ce stress épuise l’approvisionnement en antioxydants essentiels pour la peau. Les soins anti-âges adaptés à cette tranche d’âge devraient contenir des vitamines C et E pour une routine de soin défensif. Ces antioxydants se trouvent à la fois naturellement dans la peau et aident également à protéger et à reconstruire le collagène qui se perd au fil du temps.

Soins anti-âges reconstructifs

La troisième et dernière tranche d’âge correspond aux 35 ans et plus. Le régime de soins anti-âges est la reconstruction. C’est là que des ingrédients ont pour effet de repousser la formation des ridules et des rides. L’ingrédient incontournable est la vitamine A, également connue sous le nom de rétinol. La vitamine A est réputée pour accélérer le renouvellement cellulaire, réduire la visibilité des ridules et des rides. Elle contribue aussi à augmenter la fermeté de la peau en stimulant la production de collagène et d’élastine et à estomper l’hyper pigmentation.

La vitesse à laquelle chaque peau vieillit dépend de la génétique, de l’environnement, de la couleur de la peau, de l’exposition aux ultraviolets et du mode de vie. Il faudra tenir compte de ces facteurs pour se situer dans une tranche d’âge et pour le choix des soins anti-âges. En effet, le fait d’appliquer des soins anti-âges très tôt et prendre soin de sa peau dès le plus jeune âge protège et ralentit inévitablement le vieillissement cutané. 

10 conseils beauté à suivre pendant le confinement
Comment lutter contre la peau grasse ?